Or noir et horizons multiples

Alternant forêts et espaces cultivés où se campent des villages tranquilles, le Haut Var étend à perte de vue son immense moutonnement de collines. Son économie, longtemps agricole, tire encore son or noir de la truffe et son huile de l’olive.

Ici la République a une histoire glorieuse. Ici, on a pris les armes pour la défendre, en 1851 contre le coup d’Etat de Louis Napoléon Bonaparte et en 1940 contre l’occupant. Les mots « Liberté, égalité, fraternité » sont repeints chaque année en grosses lettres sur le mur des églises, mur contre lequel, dans l’ombre calme des platanes, on sait encore faire claquer la balle du jeu de paume. Aujourd’hui, la résistance y prend la forme d’un défi pour l’avenir. La qualité de la vie attire les gens du nord et des villes. Il faut leur faire une place tout en gardant aux villages leur aspect de bouquets serrés, aux plaines leurs terres agricoles et aux paysages leur beauté. C’est sur cette beauté que repose l’économie de demain, celle qui peut fleurir durablement : un tourisme de qualité.

A lire aussi

glqxz9283 sfy39587stf02 mnesdcuix8