Un Parc… 7 Paysages

Livre ouvert sur la géologie, la faune, la flore et l’histoire de l’homme, le territoire du Parc offre une grande variété de paysages et de milieux. Avec un tiers de la flore française, la richesse floristique est unique. L’Outarde Canepetière, le Vautour fauve, le Lézard ocellé (le plus gros d’Europe) et 22 espèces de chauve-souris sur 32 répertoriées en France sont un exemple de la diversité animale présente. La rivière du Verdon, avec ses 165 km et une capacité de stockage de 434 millions de m3, constitue avec la Durance, le château d’eau de la Provence. Elle alimente en eau potable de qualité les grandes villes de la région.
 

Terre de courage, territoire de partage

Le Parc naturel régional du Verdon emprunte son nom -et sans doute son énergie- à une rivière courageuse qui s’est taillé un passage spectaculaire au travers des masses rocheuses des Préalpes. Prenant exemple sur la rivière, l’homme a, depuis la préhistoire, façonné les paysages d’une terre difficile qui n’a jamais été un pays de cocagne. Cet immense travail, inventif et constamment renouvelé, de la nature et des hommes, ainsi que le mariage des influences alpines et méditerranéennes, extrêmement prolifique pour la flore et la faune, font aujourd’hui la richesse remarquable et reconnue d’un territoire qui n’est pas une terre sauvage et encore moins un parc d’attraction.

 

Des trésors à protéger ensemble !

 

A lire aussi

glqxz9283 sfy39587stf02 mnesdcuix8