Miroir du ciel et du passé

Lac de Sainte-Croix

Le Verdon possède son grand lac : une nappe turquoise de 2200 hectares, aux eaux calmes, posée là comme un large miroir du ciel, d’un côté, et d’une vallée agricole engloutie, de l’autre. Le barrage de Sainte-Croix fut aménagé en 1974. Il a entraîné la disparition du village des Salles-du Verdon reconstruit au dessus des eaux et séparant les villages riverains, autrefois reliés par quatre ponts. Parmi eux, dorment sous les eaux le pont romain érigé au sud de Sainte-Croix sur l’axe de la voie romaine Fréjus-Riez, et au nord le pont médiéval d’Aiguines.

Protégé par la loi littorale, le lac de Sainte–Croix est avant tout un château d’eau qui autorise l’alimentation d’une grande partie des habitants de la Provence. Au centre d’un paysage préservé et de toute beauté, les activités nautiques s’y pratiquent douze mois sur douze et viennent compléter des activités plus anciennes comme la faïence de Moustiers dont la notoriété n’a pas fléchit depuis le XVIIe siècle, et le tournage sur bois traditionnel et contemporain à Aiguines.

A lire aussi

glqxz9283 sfy39587stf02 mnesdcuix8