Alimentation, agriculture et circuits courts de proximité* :

 

En apparence simple, l’acte de s’alimenter est aujourd’hui porteur d’enjeux cruciaux : santé publique, économie, savoir-faire locaux, impacts environnementaux, entretien du paysage… Du champ à l’assiette, chaque étape a son importance pour garantir une alimentation saine et durable.

Pour ce faire les acteurs du territoire et le Parc se mobilisent :

  • Aujourd’hui dans le Parc du Verdon, plus d'un exploitant agricole sur quatre (29%) vend sa production en circuit court (soit plus que la moyenne française qui est de 21% - Chiffre 2010)
  • Création fin 2015 d'un annuaire des producteurs en circuits courts et d’une carte interactive : Où trouver les producteurs ?
  • Installation de nouveaux producteurs : Test d'activité agricole
  • Accompagnement des pratiques agricoles vers des agrosystèmes plus durables : Projet REGAIN
  • Savoirs écologiques paysans avec les Vergers du Verdon : Les Vergers du Verdon

 

Le circuit-court, c'est aussi l'affaire des événements organisés par le Parc. Retrouvez l'édition 2016 de la Fête du Parc qui s'est tenue à Trigance (Var) :

*Un circuit court est un mode de commercialisation des produits agricoles qui s’exerce soit par la vente directe du producteur au consommateur, soit par la vente indirecte à condition qu’il n’y ait qu’un seul intermédiaire (Groupe de travail Assises de l’Agriculture et du Grenelle de l’environnement).

La notion de proximité se veut « le plus près possible du lieu de production ». En France, les distances de 80 ou 100km maximum sont souvent évoquées (Liproco, Lien Producteurs Consommateurs).

A lire aussi

glqxz9283 sfy39587stf02 mnesdcuix8