Activité principale du Verdon jusque dans les années 1970, l’agriculture reste aujourd’hui porteuse d’une identité qu’il convient de préserver.

Parmi  les  ressources  agricoles  du  territoire,  on  retrouve  l’apiculture ainsi  que  la  trufficulture.  Il  faut  noter  également  la  présence  des cultures traditionnelles de l’olivier et de la vigne.

Mais ce sont les pâtures à moutons qui occupent le plus d’espace.

Les éleveurs ovins disposent ainsi de pâturages dans les massifs pré-alpins.

 

Comme ailleurs, les habitants du Verdon ont développé des savoir-faire  étroitement  liés  aux  ressources  présentes  sur le  territoire.  Exercées  au  sein  de  la  famille,  ces  pratiques artisanales étaient variées : travail du bois ou de la pierre, tannage,  tissage,  vannerie,  transformation  des  produits issus de la cueillette ou de l’agriculture…

Ces savoir-faire se sont parfois enrichis des influences d’autres cultures par les nombreux échanges dont s’est nourri le Verdon au fil du temps.

Aux  côtés  de  ces  savoir-faire  traditionnels,  le  Verdon a  vu  se  développer  ces  derniers  temps  un  important mouvement  d’artisans  d’art  et  d’artistes  qui  apportent une touche nouvelle à sa richesse.

A lire aussi

glqxz9283 sfy39587stf02 mnesdcuix8