Carte postale du Canal du Verdon - sortie du souterrain à la Commune de Ginasservis - Officiel. © D.R. Fonds C. Menut / H. Philibert

 

2018 – 2021

De la conquête de la rivière du Verdon au grand voyage des eaux

Ethnologie, histoire et création artistique

Le Parc naturel régional du Verdon a lancé un projet culturel autour de la thématique de l'eau, de la rivière du Verdon et de ses affluents, basée sur un programme de recherche puis une action de valorisation culturelle et artistique. Ce projet souhaite faire un pas de côté vis-à-vis de la vision très technique et institutionnelle de la ressource en eau.

La ressource en eau du Verdon

L’eau dans le territoire du Verdon est matérialisée par la rivière du Verdon et ses affluents pour former un ensemble cohérent que l’on appelle le bassin versant du Verdon. Le rapport des hommes à cette ressource en eau a évolué selon les périodes, en fonction des usages et des modes de vie des habitants. Au fil du temps, l’homme s’est déplacé où l’eau était accessible, puis il l’a captée, drainée à travers des aménagements, pour l’exploiter, faire des économies, gérer les crues, irriguer les terrains ou jardins... Vitale et présente, elle représente un élément du quotidien. Elle est aussi un symbole de contraste.

Toutes ces dimensions, qu’elles soient historique, technique, humaine, et ethnologique interrogent les pratiques et croyances de l’homme vis-à-vis de la ressource en eau et de la mémoire locale. C’est à cela que s’intéresse et qui a conduit le Parc naturel régional du Verdon a lancé un projet culturel autour de la thématique de l'eau, de la rivière du Verdon et de ses affluents, basé sur un programme de recherche puis une action de valorisation culturelle et artistique.

 

Trois sites / trois thèmes

  • les aménagements hydrauliques anciens à Saint-André-les-Alpes : l’exploitation de la force hydraulique pour les activités industrielles et artisanales, l’acheminement de l’eau (canaux, ouvrages d’art, digues, irrigation), la transformation du territoire suite à la mise en eau du lac de Castillon, la jonction rivière/lac.
  • le site englouti de Fontaine-L’Evêque à Bauduen : histoire de la résurgence, mémoire du lieu, les loisirs pratiqués autour de la source, les souvenirs liés à son exploration souterraine, les légendes liées au karst…
  • l’ancien canal du Verdon et la prise d’eau du lac d’Esparron à Saint-Julien-le-Montagnier, ainsi qu’à La Verdière, Ginasservis et Esparron-de-Verdon : avec les divers aménagements comme l’ancien canal du Verdon et l’actuel canal de Provence, comprendre l’arrivée de l’eau au village et l’irrigation, et partage de la ressource en eau au niveau régional.

 

Un projet / deux étapes :

  • 2018 - 2019 : Pauline Mayer, ethnologue, a eu pour mission de conduire une étude historique et ethnologique. Ce travail a permis de reposer le contexte historique et de compiler les données existantes, puis de mener des enquêtes de terrain auprès des habitants afin de comprendre au mieux la relation et les usages des habitants à la rivière du Verdon. Les résultats ont été restitués aux habitants des communes concernées et un ouvrage, synthèse de ce travail vient d'être édité.
  • 2020 - 2021: intervention d'artistes pour proposer une création artistique autour de parcours sonores dans les trois lieux, avec des temps de résidences et de médiation artistique et culturelle avec les habitants.

Accédez à l'ouvrage : synthèse d'étude - De la conquête de la rivière au grand voyage des eaux - Ethnologie et histoire du Verdon - août 2019

Projet soutenu financièrement par la Région Sud Provence-Alpes-Côte d'Azur et l'Agence de l'eau Rhône Méditerranée Corse dans le cadre du Contrat rivière Verdon.

 

 

 

 

 

Une intermède sonore : la création de cartes postales sonores par les jeunes du territoire

Atelier "cartes postales sonores sur l'eau" OIJS haut-Verdon - photo du CénographeDu 21 au 24 juillet 2020, dans le cadre du dispositif " C’est mon patrimoine ! " des jeunes des centres de loisirs d’Aups et l’Office intercommunal de la jeunesse et des sports du haut-Verdon se sont lancés dans la création de cartes postales sonores sur le thème de l’eau.

Pendant deux jours, chaque groupe a été invité à raconter l’histoire de l’eau en faisant appel à son imagination et à sa créativité. Les jeunes d’Aups ont investi le village de Bauduen - site de Fontaine L’Evêque. Ceux du haut-Verdon ont pris de la hauteur depuis le village de Saint-André-les-Alpes et ont été accueillis au musée de la minoterie à la Mure-Argens.

Avec l’aide de Céline du Cénographe et de deux agents du Parc, Isabelle et Marjorie, ces bricoleurs en herbe ont découvert des lieux et recueilli des histoires autour de l’eau.  Ils ont appris à faire un enregistrement, à créer des sons ou des ambiances sonores mais aussi à s’initier au montage sonore numérique (micro, tablette, etc.).

Voici le fruit de leur création sur les deux jours. Vous y trouverez des essais, des cartes postales personnelles et collectives. A la fois bruts et poétiques, elles sont à écouter : ici

Un projet soutenu financièrement par le Ministère de la culture avec l’opération « C’est mon patrimoine ! »

Opération C'est mon patrimoine !

 

 

 

 

Le coin des archives des projets culturels

Le Parc a défini un schéma de valorisation et d'interprétation qui met en avant des thématiques patrimoniales prioritaires pour le territoire. Cinq thèmes ont été retenus : le Verdon, territoire d’eaux ; le Verdon, territoire résilient ; le Verdon, territoire en mouvements ; le Verdon, territoire exploité ; le Verdon, territoire d’images.

 

En parallèle de ce schéma, depuis 2011, le Parc a mené différents projets culturels, chacun étant composé de rencontres, d'actions de recherche, d’écriture d’ouvrages et création artistiques. Retrouvez ci-dessous l'ensemble des travaux menés :

A lire aussi

glqxz9283 sfy39587stf02 mnesdcuix8