La partie visible, et sucrée, du travail des abeilles, est le miel qu’elles nous permettent de déguster. Mais en récoltant nectar et pollen dans les fleurs qu’elle visite, l’abeille effectue un travail d’une importance bien plus considérable : elle pollinise les plantes, c’est-à-dire qu’elle permet leur fécondation, et donc leur reproduction.
Elle participe ainsi non seulement à la préservation de la biodiversité, mais aussi à une étape clé du cycle de nombreuses productions agricoles, à savoir la formation de graines.
Les miels du Verdon sont l’expression de la flore du territoire riche de plus de 2000 espèces différentes, ce qui leur permet d’offrir une grande variété de saveurs entre miels de montagne et miels de garrigue.
Le  Parc du Verdon distingue ces miels et les producteurs engagés pour la biodiversité grâce à la marque Valeurs Parc naturel régional.

A lire aussi

glqxz9283 sfy39587stf02 mnesdcuix8