La succession de gorges et l’apparition des lacs de barrages ont fortement encouragé le développement du tourisme qui est porteur d’activités économiques et d’emplois. Les loisirs liés à l’eau sont nombreux et attrayants : pêche, baignade, nautisme, sports d’eau vive. Ils sont, pour beaucoup d’entre eux, praticables toute l’année.

(PNRV) Pêche sur le lac (PNRV) Aviron sur le lac de Sainte-Croix-du-Verdon

La renommée du Verdon et sa fréquentation touristique doivent beaucoup à la rivière et aux lacs. Les activités liées directement aux cours d’eau sont le rafting, la randonnée aquatique, la nage en eau vive, le kayak, le canoë, le canyoning. 30 professionnels de l’eau vive emploient environ 90 personnes.

Sportive ou familiale, la pêche dans le Verdon a une renommée mondiale.

Sur les lacs, les activités de voile, planche à voile, pédalo, aviron, baignade, pêche attirent environ un million de visiteurs par an. Ces différentes pratiques sont directement dépendantes de l’activité des barrages (niveau des lacs, lâchers d’eau pour les sports d’eau vive).

Enfin, les activités thermales de Gréoux-les-Bains occupent entre 3000 et 3500 curistes par jour, de mars à octobre.

L’ensemble des activités liées à l’eau a des retombées économiques non négligeables lorsque l’on prend en compte les hébergements, la restauration, les services.

Depuis plusieurs années, un travail a été mené au niveau de la Commission Locale de l’Eau (CLE), sorte de “parlement de l’eau” du bassin versant, pour donner des conditions favorables aux activités (définition du niveau des lacs en été…), et pour concilier les loisirs aquatiques avec les autres usages de l’eau et favoriser des pratiques le plus possible respectueuses de la vie aquatique.Pour en savoir plus : les fiches Verdon de la Maison régionale de l'eau

Ou de petits films pour mieux comprendre l’eau : Meli Melo

 

A lire aussi

glqxz9283 sfy39587stf02 mnesdcuix8