En partenariat avec le Pays A3V, le Parc du Verdon est lauréat depuis 2016 de l’appel à projet du Ministère de la transition écologique « Territoire à énergie positive pour la croissance verte » (TEPCV).
Une opportunité financière pour que nos communes puissent amorcer ou renforcer leur engagement pour la transition.

A ce jour 30 projets de communes ou intercommunalités du territoire TEPCV ont bénéficié de cette démarche pour un total d’un million d’euros de subventions, soit plus de 2 millions d’euros de dépenses dont la majorité des retombées économiques sera locale. Rénovation de l’éclairage et des bâtiments publics, actions sur la biodiversité, aménagement favorisant la mobilité douce, acquisition de véhicules électriques… autant d’actions qui, dans bien des cas, n’auraient pu être menées faute de financement sur le moment. Un coup de fouet financier permis par TEPCV qui va permettre la réalisation d’opérations qualitatives, eu égard aux critères exigés, notamment sur la performance énergétique. A titre d’exemple, sur le Parc du Verdon, six communes isoleront les toitures de bâtiments publiques (mairie, école...) à l’aide de matériaux biosourcés (laine de bois), particulièrement efficace dans l’amélioration du confort d’été. Une manière d’anticiper les effets du réchauffement climatique tout en évitant de recourir à une climatisation énergivore. Sur l’éclairage public les projets visent à la fois à réduire drastiquement les consommations d’énergie (division par 3) et lutter contre la pollution lumineuse (luminaire LEDs, peu impactant sur la faune nocturne, pratique de l’extinction). Une approche qui pourrait permettre ainsi à des communes volontaires d’obtenir le label « Villes et villages étoilés » délivré par l’Association nationale de protection du ciel et de l’environnement nocturne (ANPCEN) dont la Fédération des Parcs naturels régionaux de France est partenaire.

 

 

A lire aussi

glqxz9283 sfy39587stf02 mnesdcuix8