Qu'est-ce que la Trame verte et bleue ?

La fragmentation des espaces naturels est une des principales causes de déclin de la biodiversité. Le contexte de changement climatique accentue cette vulnérabilité des habitats naturels et des espèces.

Notre société doit faire face à une crise majeure d'érosion de la biodiversité. En 2019, en France métropolitaine et Outre-mer, une espèce sur trois est dorénavant menacée de disparition. Parmi les causes, l'artificialisation des sols, i.e. une consommation excessive et mal maitrisée des espaces naturels et agricoles au profit de l'urbanisation et des grandes infrastructures (réseau routier, ferroviaire etc.), cloisonne de plus en plus les espaces naturels. Ces derniers peuvent se retrouver isolés, déconnectés les uns des autres. Dans ces conditions, les espèces ont de plus en plus de mal à trouver des conditions suffisamment favorables pour se reproduire, se nourrir et se déplacer. Certaines espèces sont particulièrement vulnérables à la fragmentation de leurs milieux de vie, car elles ont une faible capacité de dispersion. Isolées, il n'y a plus d'échanges génétiques possibles entre les populations d'espèces, condamnées à disparaître. Elles sont aussi plus vulnérables à toute modification de leur environnement, puisqu'elles n'ont plus la possibilité de rechercher de nouveaux territoires plus favorables.

Maintenir et restaurer des continuités écologiques

On parle ainsi de l'enjeu de maintenir, voire de restaurer les continuités écologiques et de la notion de trames. La trame verte pour les milieux terrestres, la trame bleue pour les milieux aquatiques.

A l'échelle régionale, le Schéma régional d'aménagement, de développement durable et d'égalité des territoires (SRADETT), cartographie ces grands enjeux de préservation et restauration des continuités écologiques.

Les intercommunalités et les communes doivent décliner ces enjeux dans leurs documents de planification (SCOT, PLU(i), PLU, carte communale), outils fixant les orientations et les mesures prévues pour un aménagement durable du territoire.

Il est ainsi nécessaire de mieux identifier les enjeux aux échelles plus locales.

Le Parc naturel régional du Verdon a souhaité décliner la trame verte et bleue à l'échelle de son territoire et s'appuyer sur cette démarche, pour conforter les espaces agricoles et pastoraux, sources de biodiversité.

Dans le cadre de la révision de la charte du Parc, ce travail a été étendu au nouveau périmètre d'étude pour la préparation de la future charte du Parc 2023-2038.

Périmètre pour l'élaboration de la trame verte et bleue du Parc du Verdon

 

La Trame verte et bleue du Parc naturel régional du Verdon

Cartographie de la Trame verte et bleue du Parc: document de travail

Le guide méthodologique de la trame verte et bleue du Parc

glqxz9283 sfy39587stf02 mnesdcuix8