Actualités
Crédit photo : Mathilde Grange ; année 2015, 9ème édition du Boun’estival, Cie Les Petits détournements, "Les Rétrocyclettes"

Un engagement culturel pour le Verdon

Ce début d’année 2017 est marqué par la signature d’une convention entre l'État (Direction régionale des affaires culturelles (DRAC) de Provence-Alpes-Côte d’Azur) et le Parc naturel régional du Verdon. Elle permet de formaliser des partenariats et de soutenir l’émergence de projets culturels du Verdon. Il s’agit de la première déclinaison régionale de la convention signée le 4 novembre 2015 entre le Ministère de la culture et la Fédération des Parcs naturels régionaux.

 

Une vision de la culture …

La culture est considérée comme un ensemble pluriel relevant du spectacle vivant, du patrimoine, des arts visuels, du cinéma et du livre, et favorisant tant la création, la diffusion ou la formation que les pratiques artistiques et culturelles dans leur diversité.

 

Une convention qui engage des partenaires …

C’est bien cette vision partagée de la culture qui a amené les deux partenaires à proposer cette convention permettant l’expression de leurs ambitions respectives.

L’État souhaite créer à tous les niveaux du territoire les conditions favorables à la création artistique, permettre une éducation artistique et culturelle, préserver et valoriser les patrimoines pour garantir l’accès à tous, et reconnaître le droit de chacun de développer la pratique culturelle de son choix.

Quant au Parc du Verdon, par son ancrage territorial, il répond aux objectifs fixés dans sa charte : faire vivre collectivement et de manière partagée une politique de développement culturel alliant aussi bien la culture vivante que le patrimoine et les paysages.

 

Ce que la convention apporte aux structures culturelles …

La convention met en évidence les différents champs d’interventions et les projets des deux partenaires pouvant bénéficier d’appui financier et technique, comme la création artistique qui permet d’interpeller et de mobiliser les publics.

Elle met également en avant la formidable richesse des structures culturelles (Art et culture Fabri de Peiresc, le Plancher des chèvres, etc.). Les afficher dans cette convention, c’est leur donner plus de visibilité, mieux les accompagner dans les différents dispositifs d’aides techniques et financiers, et c’est leur donner les moyens de  maintenir et faire émerger de nouveaux projets.

Mise en ligne: 
Mardi 28 mars 2017

A lire aussi

glqxz9283 sfy39587stf02 mnesdcuix8