Actualités
Photo Delphine Haas

Inventaire des pollinisateurs

Dans le cadre de la démarche REGAIN (plateau de Valensole) co-animée avec la Chambre d’Agriculture des Alpes-de-haute-Provence, le Parc est pilote du volet portant sur le rôle et la valorisation des infrastructures agroécologiques en grandes cultures.

Après un premier travail montrant l’influence positive de la densité de haies sur l’abondance et la diversité des oiseaux communs nicheurs du plateau, puis un important travail lancé en 2017 sur l’importance d’un bon fonctionnement biologique des sols pour la production agronomique et le lien avec les systèmes culturaux ; le Parc poursuit le travail de sensibilisation auprès des agriculteurs en lançant un état des lieux des pollinisateurs sauvages. Le but étant d’évaluer l’influence des systèmes culturaux sur la densité et la diversité des espèces. Comme groupes indicateurs ont été retenus les bourdons et les papillons de jour.

Ce travail sur les pollinisateurs sauvages viendra alimenter l’Observatoire de la biodiversité du Parc. Il est mené en partenariat avec l’Office pour la Protection des Insectes et leur Environnement (OPIE), animateur du Plan national d’actions « France, Terre de pollinisateurs ».

Nous sommes confrontés à un début de printemps plutôt pluvieux et défavorable aux observations, mais nous restons optimistes !

Nous avons recruté, pour ce faire, Delphine Haas, en stage de Master II, pour 6 mois.

Cet inventaire s’inscrit également dans la démarche Natura 2000 du plateau de Valensole. Pour une découverte des pollinisateurs et de la problématique de la ressource alimentaire en grandes cultures et dans nos villages, le Parc a réalisé une animation sur plusieurs demi-journées, auprès d’une classe de l’école primaire de Puimoisson.

Mise en ligne: 
Mardi 26 juin 2018

A lire aussi

glqxz9283 sfy39587stf02 mnesdcuix8