Actualités

Ethnologie et histoire de l’agrodiversité fruitière du Verdon

Vient de paraitre « L’agrodiversité fruitière du Verdon : ethnologie et histoire », une synthèse de l’étude réalisée par l’ethnologue Pauline Mayer et en partenariat avec l’écomusée de la Roudoule.

De la culture de l’arbre aux usages culinaires des fruits et à leur commerce, l’arboriculture autrefois pratiquée dans les montagnes du Verdon participe de la richesse du paysage.
Les arbres s’observent, s’écoutent, se lisent et se goûtent… Pommes, poires et prunes se mêlent aux trajectoires des hommes qui les ont cultivées, multipliées et transformées dans la diversité des systèmes de culture.

Bien que les faits décrits dans cet ouvrage relèvent de pratiques pour la plupart disparues, le récit s’écrit au présent. C’est que les fruits, figures végétales à part entière de notre histoire, nous donnent des idées pour habiter l’espace et le temps.

Ce livret, issu d’une enquête ethnologique et historique réalisée par Pauline Mayer, Les Préalpes fruitières - Les variétés de fruits cultivées dans le Parc naturel régional du Verdon, XIXe – XXe, fait le pari d’une réappropriation de la biodiversité domestique créée et entretenue par l’homme, pourvoyeuse de nourritures comme de ressources génétiques. Là où l’arborescence des savoirs recueillis apparaît comme une perspective pour le renouvellement de la culture fruitière, cette synthèse pourra utilement inspirer les agroécosystèmes de demain.

Cette synthèse a été réalisée en partenariat avec l'écomusée de la Roudoule et grâce à la Région Sud Provence-Alpes-Côte d'Azur.

 

Télécharger la synthèse d'étude

Mise en ligne: 
Mercredi 10 octobre 2018

A lire aussi

glqxz9283 sfy39587stf02 mnesdcuix8