Actualités

Agneaux et cabris du Verdon

Consommons local et soutenons nos producteurs !

 

La fête de Pâques est maintenant passée mais, grâce à vous, les éleveurs en vente directe ont pu commercialiser une grande partie de leurs viandes.
Sachez cependant qu’il est encore temps de commander auprès de vos producteurs !

Vous souhaitez manger de la viande locale, élevée dans des conditions de bien être inégalées, avec une bonne qualité nutritionnelle ?
Vous voulez soutenir l'économie locale en achetant dans le Verdon ?

Voici la liste de tous les vendeurs près de chez vous, appelez-les !

Le tardon, un agneau de goût

La viande d’agneau du Verdon peut se consommer également au début de l’automne au retour de la transhumance avec un agneau « lourd » que l’on appelle le tardon.
Dès sa naissance et jusqu’à l’abattage, le tardon se nourrit exclusivement du lait de sa mère et de l’herbe des pâturages de la haute montagne. Du fait qu’il passe son été en estive à brouter, on le surnomme aussi le broutard. 
Son alimentation entièrement naturelle, faite de fleurs et d’une grande variété d’herbes de montagne, donne au tardon une viande musclée et non grasse, qui possède une saveur particulière appelée « flaveur pastorale ».

 

Voici une idée de recette : Le tajine d’agneau

Ou en barbecue, c’est bon aussi ! (Attention aux feux interdits en milieu naturel !)

 

Le Parc du Verdon soutient le pastoralisme

Le Parc du Verdon soutient les éleveurs et le pastoralisme qui façonnent, entretiennent les paysages mais aussi favorisent la biodiversité dans le Verdon.

 

Donc, n’hésitez pas pour vos grillades cet été ou pour des plats plus élaborés cet hiver, à choisir une viande pastorale élevée dans le Verdon.

Mise en ligne: 
Mercredi 29 avril 2020

A lire aussi

glqxz9283 sfy39587stf02 mnesdcuix8