Actualités

Résultats du test culotté de ce printemps pour mesurer la qualité des sols

Début avril, dans le cadre de la démarche REGAIN pour accompagner les agriculteurs du plateau de Valensole vers une transition agroécologique, le Parc naturel régional du Verdon a animé un test original avec les agriculteurs pour mesurer la qualité de leurs sols : 50 slips en coton bio avaient été enterrés dans des parcelles de lavandin. À peine 2 mois plus tard, les voilà sortis de terre !

 

Le but de l’expérience était d’observer la décomposition de slips en coton enfouis pendant 2 mois entre 10 et 30 cm de profondeur, afin d’appréhender la capacité des sols à décomposer la matière organique et donc d’évaluer et comparer leur activité biologique, en lien avec différentes pratiques agronomiques.

Deux mois après le début de l’expérience, les 50 slips déterrés montrent des résultats surprenants et très encourageants. Globalement ils sont tous très dégradés. Sur plusieurs d’entre eux, il ne reste que l’élastique et les coutures, preuve que les sols des agriculteurs du plateau de Valensole sont bien vivants ! Laurent Berne, agriculteur à Albiosc témoigne : « je suis agréablement surpris de la dégradation, je ne pensais pas qu’elle serait aussi rapide, c’est très bon signe ! »

Toutefois, on observe des différences de dégradation entre les parcelles. L’heure est donc maintenant à l’analyse des résultats pour essayer d’en étudier les causes, avec déjà plusieurs pistes et hypothèses, à commencer par les pratiques culturales : apports de composts, couverture végétale du sol entre les rangs de lavandin… et tout simplement les types de sols qui peuvent être très différents d’un endroit à l’autre. Les observations seront mises en lien avec les résultats d’analyses de sol et en particulier d’activité microbienne, réalisées régulièrement sur ces mêmes parcelles.

Début septembre, une restitution complète des résultats sera faite auprès des agriculteurs. Il ne fait aucun doute que cela enrichira encore nos connaissances et réflexions sur les sols du plateau de Valensole, et sur les pratiques permettant d’améliorer au mieux leur fertilité.

Le projet REGAIN, co-animé par le Parc naturel régional du Verdon, la Chambre d’agriculture et la Société du Canal de Provence, en partenariat avec la chaire d’entreprise de Montpellier Supagro, accompagne depuis 2014, les agriculteurs du plateau de Valensole dans leur transition agroécologique.

Mise en ligne: 
Lundi 28 juin 2021

A lire aussi

glqxz9283 sfy39587stf02 mnesdcuix8