News
Parc naturel régional du Verdon

La géographie du Parc naturel régional du verdon en anglais

EN Le parc naturel régional du Verdon comporte sept paysages touristiques différents.

Le plateau de Valensole est étendu sur 800 km2 d'une moyenne de 500 mètres. Il est occupé depuis les Romains (Riez), il est considéré comme le « Grenier de la région » car le plateau concentre une importante culture de céréales mais aussi de lavandin et de la récolte de truffes. Commune principale : Valensole.

Le lac de Sainte-Croix fut aménagé en 1974. Englobant 2 200 hectares, il a englouti la plaine et le village des Salles. De nos jours, ce lac est devenu un lieu touristique important.

Le Haut-Var est la région varoise occidentale du parc. Il est étendu de vastes plaines et collines forestières. Le Haut-Var vit essentiellement de la viticulture, de l'oléiculture et de la truffe. Commune principale : Aups.

La zone alpine du parc : les Préalpes de Digne, à la rive droite du Verdon, dominent le plateau de Valensole et les gorges du Verdon, avec le Mourre de Chanier à 1 930 m suivi du mont Chiran (1 905 m) et du Montdenier (1 750 m). Les Préalpes de Castellane sont à la rive gauche du Verdon avec la montagne de Lachens à 1 715 m et le Grand Margès à 1 577 m. Cette région montagneuse vit essentiellement du pastoralisme. Commune principale : Castellane.

Les gorges du Verdon situées entre Moustiers-Sainte-Marie et Castellane délimitent les deux départements du parc régional sur 50 km. Elles sont les gorges les plus profondes d'Europe allant jusqu'à 700 m de profondeur. C'est le point touristique le plus important de la région, attirant plus d'un million de touristes par an.

Les basses gorges du Verdon sont situées entre le lac de Sainte-Croix et la Durance. Elles sont moins abruptes que le grand canyon et sont composées de lacs artificiels (lacs de Montpezat, Quinson et Esparron), pour alimenter en eau la région notamment Aix-en-Provence. Depuis la préhistoire, l'homme s'est installé dans les grottes des basses gorges. Le musée de la Préhistoire à Quinson recueille les résultats des fouilles archéologiques de la région. Commune principale : Gréoux-les-Bains.

L'Artuby et le plan de Canjuers sont dans la partie varoise du parc, à la rive gauche du Verdon. L'Artuby est une rivière affluente qui serpente dans des collines de plus de 1 000 m d'altitude allant jusqu'au mont Lachens.
Le plan de Canjuers est un plateau aride et désertique situé entre le lac de Sainte-Croix, les gorges du Verdon et l'Artuby est aujourd'hui intégré dans le camp militaire de Canjuers et donc interdit au public. Commune principale : Comps-sur-Artuby.

Le parc regroupe environ 30 000 habitants1 et les plus grandes communes ne dépassent guère les 3 000 habitants (Valensole : 2 600 habitants, Gréoux-les-Bains : 2 455, Aups : 1 903, Castellane : 1 500...).

A lire aussi

glqxz9283 sfy39587stf02 mnesdcuix8